UNE GUINEE NOUVELLE EST POSSIBLE

Communiqué du Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile.

Suite aux rumeurs persistantes faisant état d’une éventuelle prétendue instauration d’un couvre-feu dans la ville de Conakry à partir du lundi 25 décembre 2023, le Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile oppose un démenti formel et catégorique à ces allégations dont le but ne vise qu’à instaurer un climat de terreur et de panique au sein de la paisible et laborieuse population.
Le Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile rappelle que l’instauration d’un couvre-feu obéit à un processus administratif précis et qu’à l’instant, aucune décision officielle n’a été prise dans ce sens.
Les auteurs de ces rumeurs ne cherchent qu’à instaurer la psychose au sein des paisibles populations de la capitale, créant ainsi une situation préoccupante de crise infondée.
Le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile appelle instamment les auteurs de ces rumeurs à cesser immédiatement leur diffusion au risque de voir infliger des sanctions pénales. Toute propagation de fausses informations pouvant perturber l’ordre public et la quiétude sociale sera traitée avec la plus grande rigueur.
Le Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile invite donc vivement les habitants de Conakry à vaquer librement à leurs occupations. Il est également recommandé à chacun de se référer uniquement aux informations officielles diffusées par les canaux officiels du Gouvernement pour obtenir des informations précises et vérifiées.
Le Département de la Sécurité rassure tous les citoyens que les autorités compétentes veillent minutieusement à leur bien-être et toute mesure d’exception serait annoncée de manière officielle.
Conakry le 25 décembre 2023
Le Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile

Partager:

Facebook
Twitter
LinkedIn

Articles Similaires