Réaffirmation de la frontière terrestre et matérialisation de la frontière maritime entre la Guinée et la Sierra Leone

C’est aux environs de 13 heures que ma dĂ©lĂ©gation est arrivĂ©e Ă  Pamelap, poste frontière entre la RĂ©publique de GuinĂ©e et de la Sierra Leone, situĂ© Ă  120 km de la capitale CONAKRY.
Objectif : Prendre part Ă  la cĂ©rĂ©monie d’installation de la commission technique mixte de rĂ©affirmation de la frontière terrestre et de matĂ©rialisation de la frontière maritime.
Après la revue des troupes et la salutation d’usage avec la dĂ©lĂ©gation SierralĂ©onaise conduite par le Ministre de l’intĂ©rieur, celui-ci a indiquĂ© dans son discours que « La GuinĂ©e et la Sierra-Leone sont deux pays liĂ©s par l’histoire et la gĂ©ographie qui sont matĂ©rialisĂ©s aujourd’hui par un rapprochement diplomatique entre les dirigeants des deux pays. Ce qui doit profiter aux deux peuples en crĂ©ant des meilleures conditions d’une cohabitation entre les communautĂ©s ».
Pour ma part, je me suis rĂ©jouis du climat de paix et de bonne relation qui unissent les peuples GuinĂ©ens et SierralĂ©onais. Tout en rĂ©affirmant notre attachement Ă  l’intĂ©gration, j’ai pris au nom du Gouvernement de la RĂ©publique de GuinĂ©e, l’engagement de tout mettre en Ĺ“uvre pour une meilleure sĂ©curisation de nos frontières dans le respect des accords et traitĂ©s de l’Union Africaine et de la CEDEAO dans le cadre de la libre circulation des personnes et de leurs biens.
Après une entrevue avec mon homologue Sierraléonais au sein des installations frontalières à Pamelap, ma délégation a rejoint Conakry.