COMMUNIQUE DE PRESSE – REMISE OFFICIELLE DU RAPPORT DU CADRE DE DIALOGUE INCLUSIF INTER GUINEEN

Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, 𝐃𝐫 𝐁𝐞𝐫𝐧𝐚𝐫𝐝 𝐆𝐎𝐔𝐌𝐎𝐔, et le groupe des facilitatrices nationales du cadre du dialogue inclusif inter guinéen ont le plaisir d’annoncer au peuple de Guinée et à la communauté internationale que les travaux thématiques du dialogue prennent fin ce mardi 20 décembre 2022 à Conakry.
Sur proposition des facilitatrices, les résolutions des débats en pépinière seront présentées et remises le mercredi 21 décembre à Son Excellence Monsieur le Président du CNRD, Président de la Transition, Chef de l’État, Chef Suprême des armées, 𝐥𝐞 𝐂𝐨𝐥𝐨𝐧𝐞𝐥 𝐌𝐚𝐦𝐚𝐝𝐢 𝐃𝐎𝐔𝐌𝐁𝐎𝐔𝐘𝐀.
𝐋𝐚 𝐜𝐞́𝐫𝐞́𝐦𝐨𝐧𝐢𝐞 𝐬𝐞 𝐝𝐞́𝐫𝐨𝐮𝐥𝐞𝐫𝐚 𝐚𝐮 𝐏𝐚𝐥𝐚𝐢𝐬 𝐌𝐨𝐡𝐚𝐦𝐞𝐝 𝐕 𝐚̀ 𝟏𝟎𝐇𝟎𝟎 𝐆𝐌𝐓.
Sont conviées à prendre part à cette cérémonie, les personnalités ci-après :
➡ Mesdames et Messieurs les membres du CNRD ;
➡ Monsieur le Président du CNT ;
➡ Monsieur le Président de la Cour Suprême ;
➡ Monsieur le Président de la Cour des Comptes ;
➡ Monsieur le Président de la Haute Autorité de la Communication ;
➡ Monsieur le Grand Chancelier des Ordres Nationaux de Guinée ;
➡ Monsieur le ministre Secrétaire Général à la Présidence de la république ;
➡ Monsieur le ministre Directeur de Cabinet à la Présidence de la république ;
➡ Mesdames et Messieurs les membres du Gouvernements ;
➡ Monsieur le médiateur de la CEDEAO auprès de la Guinée ;
➡ Mesdames et Messieurs les Chefs des Missions Diplomatiques et les Représentants des Organisations Internationales ;
➡ Monsieur le Chef d’État-major Général des Armées ;
➡ Monsieur le Haut Commandant de la Gendarmerie Nationale, Directeur de la Justice Militaire;
➡ Messieurs les Chefs des États-majors des Armées de Terre, Air et Mer ;
➡ Messieurs les Directeurs Généraux de la Police, de la Douane et des Conservateurs de la Nature ;
➡ Mesdames et messieurs les conseillers à la Présidence ;
➡ Mesdames et messieurs les membres du cabinet du Premier ministre ;
➡ Mesdames et Messieurs les Secrétaires Généraux, chefs de cabinet des départements ministériels ;
➡ Mesdames et Messieurs les représentant des partis et coalitions politiques ;
➡ Mesdames et messieurs les représentants des organisations et coalitions de société civile ;
➡ Madame la Gouverneure de la ville de Conakry ;
➡ Messieurs les maires des six (6) Communes de la ville de Conakry ;
➡ Le grand Iman de la mosquée Fayçal de Conakry ;
➡ Monseigneur l’Archevêque de Conakry ;
➡ Mesdames et messieurs les représentants des coordinations régionales ;
➡ Messieurs les secrétaires généraux des organisations syndicales ;
➡ Mesdames et messieurs les représentants des associations de presse et des médias.
En souhaitant la présence de tous, le Premier ministre et le groupe des facilitatrices réaffirment leur volonté de conférer aux résolutions du cadre de dialogue inclusif un caractère effectif au bénéfice du peuple de Guinée.
𝐂𝐨𝐧𝐚𝐤𝐫𝐲 𝐥𝐞 𝟏𝟗 𝐝𝐞́𝐜𝐞𝐦𝐛𝐫𝐞 𝟐𝟎𝟐𝟐
𝐋𝐞 𝐒𝐞𝐫𝐯𝐢𝐜𝐞 𝐝𝐞 𝐜𝐨𝐦𝐦𝐮𝐧𝐢𝐜𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐝𝐞 𝐥𝐚 𝐏𝐫𝐢𝐦𝐚𝐭𝐮𝐫𝐞.

COMMUNIQUE DE PRESSE – DRAME SUR LA ROUTE NATIONALE KINDIA-MAMOU

𝐂𝐨𝐧𝐚𝐤𝐫𝐲 𝟔 𝐧𝐨𝐯𝐞𝐦𝐛𝐫𝐞 𝟐𝟎𝟐𝟐 – Un accident de la circulation a été enregistré ce dimanche dans le district de Sougueta (Commune rurale de Linsan) sur la route nationale Kindia – Mamou.
Selon le bilan provisoire établi par les services de santé et de sécurité, 𝐜𝐞 𝐝𝐫𝐚𝐦𝐞 𝐚 𝐟𝐚𝐢𝐭 𝐩𝐥𝐮𝐬 𝐝𝐞 𝐯𝐢𝐧𝐠𝐭-𝐝𝐞𝐮𝐱 (𝟐𝟐) 𝐦𝐨𝐫𝐭𝐬 𝐝𝐨𝐧𝐭 𝐭𝐫𝐨𝐢𝐬 (𝟑) 𝐟𝐞𝐦𝐦𝐞𝐬 𝐞𝐭 𝐡𝐮𝐢𝐭 (𝟖) 𝐛𝐥𝐞𝐬𝐬𝐞́𝐬.
Un minibus transportant plusieurs étudiants est entré en collision avec un camion. Une enquête est ouverte.
Au nom du Président de la transition, chef de l’État, le Premier ministre présente aux familles des victimes et au peuple de Guinée la compassion du Gouvernement et exprime aux blessés la solidarité nationale.
Les services spécialisés sont mobilisés pour porter assistance aux familles éplorées. Le Gouvernement assure la prise en charge des blessés à l’hôpital régional de Kindia.
Avec ce nouveau cas de tragédie regrettable sur nos routes, le Gouvernement prendra de nouvelles mesures et sait compter sur l’esprit civique et la prudence de tous et de chacun.
𝐌𝐢𝐧𝐢𝐬𝐭𝐫𝐞 𝐩𝐨𝐫𝐭𝐞-𝐩𝐚𝐫𝐨𝐥𝐞 𝐝𝐮 𝐆𝐨𝐮𝐯𝐞𝐫𝐧𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭.

Communiqué de Presse : Report de la session inaugurale du cadre du Dialogue Inclusif Inter-Guinéen.

Le groupe des facilitatrices nationales du cadre du dialogue inclusif a entamé depuis le 7 octobre 2022 une tournée de prises de contact avec les coalitions politiques et les organisations faitières de la société civile en Guinée.
Cette tournée devant se poursuivre pour une plus grande diffusion de son message auprès des acteurs socio-politiques, les facilitatrices ont jugé opportun du report de la session inaugurale du cadre du dialogue inclusif initialement 𝐩𝐫𝐞́𝐯𝐮𝐞 𝐥𝐞 𝐣𝐞𝐮𝐝𝐢 𝟐𝟎 𝐨𝐜𝐭𝐨𝐛𝐫𝐞 𝟐𝟎𝟐𝟐 𝐚̀ 𝐮𝐧𝐞 𝐝𝐚𝐭𝐞 𝐮𝐥𝐭𝐞́𝐫𝐢𝐞𝐮𝐫𝐞.
Ce report traduit la volonté exprimée par les facilitatrices et acceptée par le CNRD et le Gouvernement de mobiliser l’ensemble des acteurs socio- politiques autour de la table du dialogue inclusif pour une transition apaisée.
En souhaitant la participation de toutes et de tous à ce cadre, le Premier ministre, 𝐝𝐚𝐧𝐬 𝐥’𝐞𝐬𝐩𝐫𝐢𝐭 𝐝𝐞 𝐬𝐚 𝐝𝐞́𝐜𝐥𝐚𝐫𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐝𝐮 𝟐𝟎 𝐬𝐞𝐩𝐭𝐞𝐦𝐛𝐫𝐞, réaffirme la ferme volonté du Gouvernement de conférer à 𝐜𝐞 𝐝𝐢𝐚𝐥𝐨𝐠𝐮𝐞 𝐭𝐨𝐮𝐭 𝐬𝐨𝐧 𝐜𝐚𝐫𝐚𝐜𝐭𝐞̀𝐫𝐞 𝐜𝐨𝐧𝐬𝐭𝐫𝐮𝐜𝐭𝐢𝐟 𝐞𝐭 𝐞𝐟𝐟𝐢𝐜𝐚𝐜𝐞.
𝐂𝐨𝐧𝐚𝐤𝐫𝐲 𝐥𝐞 𝟏𝟖 𝐨𝐜𝐭𝐨𝐛𝐫𝐞 𝟐𝟎𝟐𝟐
𝐋𝐞 𝐩𝐨𝐫𝐭𝐞-𝐩𝐚𝐫𝐨𝐥𝐞 𝐝𝐮 𝐆𝐨𝐮𝐯𝐞𝐫𝐧𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭.

COMMUNIQUE DE PRESSE | REPORT DE LA SESSION INAUGURALE DU CADRE DU DIALOGUE INCLUSIF INTER-GUINEEN

Le groupe des facilitatrices nationales du cadre du dialogue inclusif a entamé depuis le 7 octobre 2022 une tournée de prises de contact avec les coalitions politiques et les organisations faitières de la société civile en Guinée.
Cette tournée devant se poursuivre pour une plus grande diffusion de son message auprès des acteurs socio-politiques, les facilitatrices ont jugé opportun du report de la session inaugurale du cadre du dialogue inclusif initialement 𝐩𝐫𝐞́𝐯𝐮𝐞 𝐥𝐞 𝐣𝐞𝐮𝐝𝐢 𝟐𝟎 𝐨𝐜𝐭𝐨𝐛𝐫𝐞 𝟐𝟎𝟐𝟐 𝐚̀ 𝐮𝐧𝐞 𝐝𝐚𝐭𝐞 𝐮𝐥𝐭𝐞́𝐫𝐢𝐞𝐮𝐫𝐞.
Ce report traduit la volonté exprimée par les facilitatrices et acceptée par le CNRD et le Gouvernement de mobiliser l’ensemble des acteurs socio- politiques autour de la table du dialogue inclusif pour une transition apaisée.
En souhaitant la participation de toutes et de tous à ce cadre, le Premier ministre, 𝐝𝐚𝐧𝐬 𝐥’𝐞𝐬𝐩𝐫𝐢𝐭 𝐝𝐞 𝐬𝐚 𝐝𝐞́𝐜𝐥𝐚𝐫𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐝𝐮 𝟐𝟎 𝐬𝐞𝐩𝐭𝐞𝐦𝐛𝐫𝐞, réaffirme la ferme volonté du Gouvernement de conférer à 𝐜𝐞 𝐝𝐢𝐚𝐥𝐨𝐠𝐮𝐞 𝐭𝐨𝐮𝐭 𝐬𝐨𝐧 𝐜𝐚𝐫𝐚𝐜𝐭𝐞̀𝐫𝐞 𝐜𝐨𝐧𝐬𝐭𝐫𝐮𝐜𝐭𝐢𝐟 𝐞𝐭 𝐞𝐟𝐟𝐢𝐜𝐚𝐜𝐞.
𝐂𝐨𝐧𝐚𝐤𝐫𝐲 𝐥𝐞 𝟏𝟖 𝐨𝐜𝐭𝐨𝐛𝐫𝐞 𝟐𝟎𝟐𝟐
𝐋𝐞 𝐩𝐨𝐫𝐭𝐞-𝐩𝐚𝐫𝐨𝐥𝐞 𝐝𝐮 𝐆𝐨𝐮𝐯𝐞𝐫𝐧𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭.

COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

C’est avec beaucoup de regret que nous avons lu sur les réseaux sociaux que l’émission Mirador de FIM FM de ce lundi 10 octobre 2022 n’aura pas lieu en raison de « 𝑝𝑟𝑒𝑠𝑠𝑖𝑜𝑛𝑠 𝑝𝑜𝑙𝑖𝑡𝑖𝑞𝑢𝑒𝑠 𝑞𝑢𝑒 𝑙𝑒 𝑝𝑟𝑒́𝑠𝑖𝑑𝑒𝑛𝑡 𝑑𝑢 𝐶𝑜𝑛𝑠𝑒𝑖𝑙 𝑑𝑢 𝐺𝑟𝑜𝑢𝑝𝑒 𝐹𝑟𝑒́𝑞𝑢𝑒𝑛𝑐𝑒 𝑀𝑒́𝑑𝑖𝑎𝑠 𝑎𝑢𝑟𝑎𝑖𝑡 𝑠𝑢𝑏𝑖𝑒𝑠 ».
Nonobstant ce que la Direction Générale du Groupe Fréquence Médias appelle « 𝑝𝑟𝑒𝑠𝑠𝑖𝑜𝑛𝑠 𝑝𝑜𝑙𝑖𝑡𝑖𝑞𝑢𝑒𝑠 », dont l’objectif est évidemment de jeter le discrédit sur les autorités de la Transition, c’est le lieu de souligner qu’en République de Guinée, seules la Justice et la HAC ont le pouvoir d’interdire, de suspendre ou d’interdire une émission ou un journaliste de micros.
Or, dans le cas d’espèce, aucune de ces institutions n’a agi dans ce sens. Il appartenait alors à FIM FM de réaliser son émission et attendre qu’elle soit interrompue par une quelconque autorité. Mais, au lieu de faire preuve de professionnalisme en se libérant du joug du Président de son Conseil d’administration, par un exercice plein et entier de sa responsabilité de service publique, la Direction Générale de FIM FM a préféré l’aventure d’une victimisation sans fondement et d’une suspicion insidieuse qu’elle fait alimenter contre nos institutions.
Le journalisme étant une question de faits, il appartient désormais aux journalistes de FIM FM d’apporter la preuve de ce qu’ils appellent « pressions politiques ». Il y va de leur crédibilité et du respect élémentaire de la déontologie du métier.
En ce qui nous concerne, nous rappelons que le processus de refondation qui est en cours dans notre pays est contraire à toute restriction d’une quelconque liberté d’expression.
Les autorités de la Transition soulignent avec force leur attachement aux principes démocratiques et de l’État de droit, au premier rang desquels figure la liberté de la presse. Le Président de la Transition, à chaque rencontre avec les hommes et les femmes de médias, a systématiquement, exhorté les journalistes à exercer leur métier en toute indépendance, notamment dans le sens de la critique de l’action publique et d’investigations approfondies pour dénoncer les dérives qui gangrènent notre pays.
Le Président de la Transition, le Premier Ministre et l’ensemble du gouvernement montrent ainsi leur attachement aux valeurs qui fondent notre République, à travers la liberté, l’indépendance et de la justice.
𝐎𝐮𝐬𝐦𝐚𝐧𝐞 𝐆𝐚𝐨𝐮𝐚𝐥 𝐃𝐈𝐀𝐋𝐋𝐎, 𝐌𝐢𝐧𝐢𝐬𝐭𝐫𝐞 𝐏𝐨𝐫𝐭𝐞-𝐩𝐚𝐫𝐨𝐥𝐞 𝐝𝐮 𝐆𝐨𝐮𝐯𝐞𝐫𝐧𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭.